Quête et préparation des dons

La quête est l’offrande des fidèles qui permet de subvenir aux besoins matériels de la vie de la paroisse. Chaque don, quel que soit son montant, est le signe concret de l’amour et de l’attachement des fidèles à leur communauté. Il est aussi le signe de l’offrande que chaque chrétien fait de sa vie à la suite du Christ.

 

Plus souvent appelée offertoire, la préparation des dons marque le début de la liturgie de l’eucharistie. Elle consiste à offrir à Dieu le pain et le vin, les oblats (du latin oblatum – offert), qui deviendront le corps et le sang du Christ.

Le pain est l’aliment de base par lequel  le Seigneur veut nous rejoindre. Dans la liturgie, il nous est donné sous la forme d’hostie, du latin hostia - victime offerte.  Fait de farine de blé, il est aussi le produit d’une transformation (« fruit de la terre et du travail des hommes »). Le pain étant fait d’une multitude de grains, il est à l’image de notre Eglise qui rassemble ses membres en un seul corps.

Le vin est la boisson de fête qui rappelle le festin des noces de l’Agneau. Il est aussi le sang du Christ donné pour la vie des hommes. Son origine à la fois naturelle (la vigne) et humaine (la vinification) est considérée, de même que le pain, comme un don de Dieu que les fidèles offrent dans l’action de grâce. Il est souvent blanc pour éviter de faire des taches voyantes sur les linges d’autel. Le célébrant lui ajoute quelques gouttes d’eau en demandant au Seigneur que notre humanité soit mêlée à sa divinité.

 

Le rite se termine par le lavabo  où le célébrant se lave les mains en disant : « Lave-moi de mes fautes, Seigneur, purifie-moi de mon péché », en rappel des ablutions juives que Jésus a pratiqué lors de la Cène.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------