L’homélie

L’homélie prend sa place après la proclamation des lectures et de l’Evangile. Elle n’est pas une explication de textes ni une exhortation moralisante mais un entretien familier qui a pour but de montrer comment la Parole de Dieu nous rejoint dans nos vies. Elle expose une idée, un aspect des Ecritures en tenant compte du temps liturgique et des besoins des auditeurs. Elle se situe souvent au confluent de l’étude des textes, de la prière personnelle du prédicateur et de l’actualité de la communauté.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le credo

Du latin « je crois », il est la formulation de la foi de l’Eglise depuis ses premiers temps. Il est récité debout chaque dimanche et solennité et aussi  lors des célébrations de baptême. Il rassemble les articles de foi dont l’Eglise a reçu le dépôt. Les principaux mystères sont résumés en quelques mots : la Trinité, l’Incarnation, la virginité de Marie, la mort et la Résurrection du Christ, le Jugement dernier, le don de l’Esprit Saint, l’Eglise, la Rédemption.

Pour les chrétiens il est un symbole, mot grec qui signifie « ce qui nous réunit ». En professant la foi de l’Eglise, les chrétiens transmettent ce qu’ils ont reçu.

Le symbole le plus ancien est celui des apôtres. A la veillée pascale et aux célébrations de baptême, il peut être dialogué. L’autre symbole est celui de Nicée dont le concile a eu lieu en 325.

---------------------------------------------------------------------------------------------------------