L’adoration eucharistique

C’est une liturgie destinée à prolonger la célébration de l’eucharistie. Une grande hostie consacrée est insérée dans un ostensoir posé sur l’autel. Les fidèles se mettent en prière en silence, parfois entrecoupé de lectures spirituelles et de cantiques. L’acte d’adoration est typiquement religieux. Le sens du mot « adorer » a connu bien des dérives mais, à l’origine, il s’adresse avant tout à Dieu.

On n’adore que Dieu seul dans une attitude intérieure d’offrande et d’action de grâce. Le chrétien se rend ainsi disponible à la parole et s’en remet à la volonté de Dieu dans la confiance en l’oeuvre de l’Esprit.

L’utilisation de l’encens souligne le caractère divin de la présence réelle de Jésus dans l’hostie. Il évoque la montée de notre prière jusqu’à Dieu.