Evènements nationaux

L’origine de Diaconia 2013

 

A l'origine du projet "Diaconia 2013", une réflexion du pape Benoît XVI sur la triple mission de l'Eglise dans l'encyclique "Deus Caritas est" et un appel des évêques de France, "La charité du Christ nous presse".
Le Pape Benoît XVI a rappelé, dans son encyclique «Deus Caritas est», le triple axe de la mission de l'Eglise :
«La nature profonde de l'Église s'exprime dans une triple tâche : annonce de la Parole de Dieu (martyria), célébration des sacrements (leitourgia), service de la charité (diakonia). Ce sont trois tâches qui s'appellent l'une l'autre et qui ne peuvent être séparées l'une de l'autre.» (DCE n°25).
A la suite de leurs travaux sur les nouvelles pauvretés, les évêques de France ont rappelé l'importance de l'articulation de ces trois tâches et lancé un appel pour resituer le « service de la charité » au cœur de la vie des communautés : «Tous, nous sommes appelés à mettre la «diaconie» au cœur de notre action : «Car c'est un exemple que je vous ai donné» (Jean 13, 15). » (Lettre aux communautés chrétiennes, « La charité du Christ nous presse», Lourdes, 2009).
Dans cet esprit, le Conseil pour la Solidarité a demandé l'établissement d'une démarche intitulée «Diaconia 2013 - Servons la Fraternité», afin que le service des frères redevienne l'affaire de tous les baptisés, et non plus seulement des organismes spécialisés. Le service des frères est un ''lieu-source'' pour la foi de chaque baptisé et non pas seulement une conséquence éthique de la foi. Cette démarche s'inscrit dans le prolongement d'«Ecclésia 2007» qui fut un appel à élargir la responsabilité du service de la Parole à toute l'Eglise.
Le Comité de pilotage de «Diaconia 2013» propose de ce fait une démarche progressive sur trois années qui favorise :
- la mise en valeur de ce qui se vit sur le terrain en matière de charité dans les paroisses, diocèses, services, mouvements d'Eglise et congrégations religieuses. Beaucoup d'initiatives se vivent déjà mais gagneraient à être davantage connues ou partagées entre tous. Une mise en valeur et une collecte de toutes ces initiatives favorisera leur déploiement.
- le renforcement des liens entre le «service de la charité» et le «service de la Parole» d'une part (2012) et le «service de la liturgie» d'autre part (2013). L'engagement social des chrétiens gagnerait à se ressourcer davantage dans la Parole et la liturgie. La rencontre et le partage fraternel avec les plus fragiles devrait irriguer davantage la vie des communautés chrétiennes, y compris leurs célébrations.
La diaconie désigne les divers engagements sociaux des communautés chrétiennes. Elle est la mise en oeuvre de l'Evangile de Jésus Christ au service de la personne, notamment des plus pauvres; mais elle est beaucoup plus vaste que le caritatif : elle touche et fonde toute vie chrétienne.
"Ce qui importe, c'est la foi qui agit par l'amour" (Lettre aux Galates 5,6).

Conférence des Evêques de France

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Diaconia 2013 : Des fragilités et des merveilles

Les paroisses et les communautés chrétiennes sont appelées à vivre davantage la fraternité et l’espérance avec les personnes en situation de fragilité et à recevoir d’elles.

Qu’est-ce que Diaconia 2013 ?

Les évêques de France invitent les communautés catholiques à entrer dans une démarche qui ranime la flamme du service de la fraternité. Concrètement, il s’agit de les appeler à s’engager toujours plus dans le service de la vie de tous les hommes, et en priorité au service des plus pauvres, mais aussi à s’ouvrir de telle sorte que « les pauvres s’y sentent chez eux ».

Mais les chrétiens sont déjà très présents dans le domaine de la solidarité!

C’est vrai ! Beaucoup de chrétiens sont engagés dans des mouvements de solidarité, catholiques ou pas. Mais leur action est­-elle portée dans la prière commune ? Sommes­nous assurés que les « pauvres » ont toute leur place dans nos communautés ? Sommes­nous assez informés des situations de pauvreté, assez incités à réfléchir aux causes de ces situations, assez associés aux actions menées pour y remédier ?

Qui est concerné par la démarche ?

Tout le monde ! Mais c’est au niveau des communautés chrétiennes, paroisses, mouvements, petites communautés fraternelles de foi… que la démarche doit s’engager. Diaconia ne peut pas se décréter d’en­ haut.

A quoi les communautés sont-elles invitées ?

A une double attitude : à la fois ouvrir les yeux sur les situations de fragilités, proches ou lointaines et souvent peu visibles, mais aussi se réjouir de tous les gestes qui sont signes de fraternité… Des outils, des points de repères sont donnés par la démarche Diaconia mais les communautés sont surtout invitées à inventer leur propre façon de vivre la fraternité.

Quels sont ces outils et points de repères ?

Diaconia 2013 propose que dans chaque commune on écrive deux livres : le Livre Blanc des fragilités qui va permettre non seulement de repérer les situations de fragilités, mais aussi de donner aux plus fragiles la possibilité de prendre la parole. Et le Livre des Merveilles qui va montrer les dynamismes mis en œuvre et les émerveillements devant ce qui construit la vie. Des paroisses ont déjà lancé des « appels à témoins » qui ont servi à écrire les premières pages des deux livres.

De quoi s’agit-il ?

Vous êtes témoin d’injustices, d’isolement, d’exclusion : exprimez votre « coup d’gueule » ; vous voyez des initiatives qui créent des liens, de la vie, racontez votre « coup d’cœur ». Un émerveillement vous est donné, partagez votre « coup d’Saint­Esprit »!

Quelle sera la fin de la démarche ?

J’espère qu’il n’y aura pas de fin ! Diaconia 2013 aura son point d’orgue dans un grand rendez­vous à l’Ascension 2013 où seront partagés nos initiatives, nos engagements et nos projets. Mais l’aventure ne s’arrête pas là… Notre espérance est que chaque communauté profondément transformée par cette « aventure » se sente toujours plus engagée dans le service de la fraternité.

Interview d’Yves Doubliez, diacre en charge de la diaconie à Nanterre

et responsable de la démarche Diaconia dans notre diocèse

Propos recueillis par Pierre Arnaud.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Du dimanche 28 décembre 2013 au 1er Janvier 2014

Taizé à Strasbourg

18-35 ans, c’est pour vous ! Rencontres Européennes des jeunes avec Taizé. Un départ groupé est organisé pour les jeunes du diocèse.

Prenez contact, renseignez-vous, rejoignez-nous !

Pour cheminer ensemble vers ce départ,

prière dimanche 3 novembre à 18h30 à Notre-Dame de Pentecôte de la Défense

et dimanche 8 décembre à 18h30 à l’église protestante de Bourg la Reine.

Contact : http://about.me/taize92 ou ( 06 68 22 67 41

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

22, 23 et 24 novembre 2013 – Semaines Sociales de France

« Réinventer le travail »

sera le thème des Semaines Sociales de France 2013.

Un seul événement dans 3 lieux, Lyon-Villeurbanne, Paris, Strasbourg, reliés en visioconférence.

Aujourd’hui, la globalisation, la financiarisation et les nouvelles technologies ont bouleversé les conditions dans lesquelles nous travaillons. Les conséquences de ces changements doivent être réévaluées particulièrement pour les jeunes et les personnes peu qualifiées. Il nous faut de nouveau approfondir l’acquis antérieur : les changements qualitatifs dans les modes de vie, la perspective d’une croissance vraisemblablement ralentie pour longtemps, offrent-ils des opportunités non seulement pour l’emploi, mais aussi pour la vie au travail ?

Faut il se résigner à ce que création d’emploi rime seulement avec croissance forte et adaptation seulement avec précarisation ? Venez débattre, échanger, proposer avec nous sur la question du travail, à Lyon, à Paris ou à Strasbourg. Inscrivez-vous !

Contact : www.ssf-fr.org

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Du 28 au 31 octobre 2013 à Lourdes

Pèlerinage diocésain à Lourdes – « Lourdes, une porte de la foi ». Il reste encore des places pour le pèlerinage diocésain des Hauts-de-Seine. Inscrivez-vous et rejoignez le groupe qui, à l’invitation de Mgr Daucourt, participera à ces quelques jours, ensemble et se fortifiant les uns les autres.

Des tracts sont à votre disposition à l’entrée de l’église.

Hospitaliers Jeunes

Jeunes de 18 à 30 ans, partez en tant qu’hospitaliers jeunes au pèlerinage diocésain et offrez de votre temps au service des malades.

Contact : Jeunescathos92.fr ou contact@jeunescathos92.fr

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Message du Conseil œcuménique des Eglises pour Noël(2012)

Secrétaire du Conseil œcuménique des Églises, le Pasteur Olav Fykse Tveit a adressé aux fidèles des 349 communautés membres constituantes son message pour Noël 2012.

- Le message œcuménique s'ouvre par une citation d‘Esaie Il ne brisera pas le roseau ployé, il n'éteindra pas la mèche qui s'étiole. A coup sûr, il fera paraître le jugement» 42,13) et par une autre de l'Evangile selon saint Jean (Tout fut par lui et rien de ce qui fut, ne fut sans lui. En lui était la vie et la vie était la lumière des hommes et des femmes, et la lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont point comprise» 1,3-5) : Ce que la Parole a fait naître, c'est la vie. Or la vie est la lumière de tous les êtres humains.

- Au cours de l'année à venir, le témoignage et le travail du Conseil œcuménique des Eglises portera essentiellement sur une prière simple, thème de notre Xe Assemblée, Dieu de la vie, conduis-nous vers la justice et la paix (Busan, Corée, 30 octobre 8 novembre 2013). Ces assises aborderont cinq dimensions écclésiales: Koinonia, foi et fraternité dans le Christ; Marryria, témoigner au monde; Diakonia, servir la justice et la paix; formation œcuménique et coopération inter-religieuse.

- «Durant l'Avent, à Noel et à l‘Epiphanie, nous sommes particulièrement conscients du don de lumière que nous fait Dieu par la Parole éternelle devenue chair, et qui demeure parmi nous jusqu'à aujourd'hui. C'est cette lumière qui nous donne de pour œ monde, malgré la désunion et les abus, la haine, la violence et la pauvreté, la cupidité et la corruption. La lumière du Christ est la lampe qui éclaire nos pas vers la justice et la paix. Même quand nos propres mèches éclairent faiblement, la Parole de Dieu résiste à l'obscurité, suscitant fidèlement la justice à mesure que nous cheminons ensemble vers la paix».

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Lettre du Pape Benoit XVI à Monsieur François Hollande

Lettre du Pape Benoit XVI à Monsieur François Hollande, Président de la République française.

A l’occasion de votre investiture comme Président de la République française, je suis heureux de vous adresser mes vœux cordiaux pour l’exercice de vos hautes fonctions au service de tous vos compatriotes. Je demande à Dieu de vous assister pour que, dans le respect de ses nobles traditions morales et spirituelles, votre pays poursuive avec courage ses efforts en vue de l’édification d’une société toujours plus juste et fraternelle, ouverte sur le monde et solidaire des nations les plus pauvres. Puisse la France, au sein de l’Europe et de la communauté internationale, demeurer un facteur de paix et de solidarité active, dans la recherche du bien commun, du respect de la vie ainsi que de la dignité de chaque personne et de tous les peuples. Sur votre personne et sur tous les habitants de la France j’invoque de grand cœur l’abondance des Bénédictions divines.

                                                                                                Benoit XVI

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Journée du Secours Catholique -Aidons-nous les uns les autres !

Le troisième dimanche de (novembre 2012), un rendez-vous habituel dans l’Eglise de France pour la Collecte Nationale du Secours Catholique.

Une invitation à mettre en œuvre de façon concrète, à l’image du Christ, le partage avec les plus fragiles pour leur donner toute leur place dans nos communautés, leur permettre de partager la Parole et de célébrer en fraternité Celui qui donne sens à toute vie.

Il s’agit de changer notre regard, d’imaginer avec les plus pauvres des actions témoignant qu’une autre manière de «faire société ensemble» est possible, au-delà des frontières sociales, politiques, culturelles et religieuses.

Un engagement comme «Aidons-nous les uns les autres» appelle, d’une part, à prendre en compte tous ceux qui oeuvrent pour leurs frères et sœurs au-delà des groupes chrétiens, et, d’autre part, à promouvoir l’universalité de l’aide envers tous les publics en difficulté, en s’ouvrant à la dimension internationale.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------