Bienvenue sur le site de la paroisse Saint Pierre Saint Paul

Diocèse de Nanterre sur www.92.catholique.fr

A la une ...

Le projet de rénovation des salles paroissiales

de la rue Paoli est lancé et rentre dans sa phase très concrète avec le dépôt de la déclaration

de travaux effectué début mars.

Pour en savoir plus...

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pape François

Message de Monseigneur Aupetit

Evènements au diocèse ...

 

Dimanche 21 septembre Journée de rentrée

 

Que font nos jeunes cet été ?

Inscriptions Kt et aumônerie

Parcours Alpha - Alpha Couple 

 

Léguer à l’Église catholique

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L’appel du Denier de l’Eglise 2014 est lancé ! Vous le savez, l’Eglise a besoin de vos dons pour vivre et la contribution de chacun lui permet d’assurer au mieux sa Mission. Soyez généreux et diffusez largement cet appel autour de vous notamment aux jeunes actifs (des enveloppes sont à votre disposition sur les présentoirs à l’entrée de l’église)

MERCI aux donateurs fidèles, merci à ceux qui vont les rejoindre!

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

«L’Ange secoua Pierre, le réveilla et lui dit : lève-toi vite !»

Il n’est pas donné à toutes les paroisses de finir leur année pastorale et scolaire le jour de leur fête patronale. Notre communauté a la chance de célébrer son dernier dimanche avant les grandes vacances le jour de la solennité de ses deux patrons majeurs, saint Pierre et saint Paul. Cette solennité exista déjà à Rome au temps du pape St Léon le Grand et elle est une fête commune avec les églises de rite byzantin. Naturellement donc, les deux colonnes de l’Église que nous fêtons aujourd’hui donnent, selon leurs charismes distincts, la couleur ecclésiale bien déterminée à nos actions de grâce, en nous projetant sous un angle spécifique en cette période de vacances d’été. Selon les lois de la dialectique, cette période ne peut être vraiment appréciée que si l’on a vécu préalablement une année d’intense travail et de fatigue. Je crois que ce fut légitimement notre cas. Le temps de repos bien mérité sera alors d’autant plus appréciable.

Mais le temps de vacances peut aussi devenir, gratuitement, un point de départ inattendu, un tremplin miraculeux, un réveil spectaculaire, une occasion d’entamer une nouvelle situation existentielle pour tous ceux d’entre nous qui ont eu l’impression cette année de «stagner» ou «de s’être senti à coté de la plaque», ou pire, d’être emprisonné par quelque chose. Souvent la sensation d’un échec social, professionnel ou spirituel paralyse nos mouvements et réduit notre espace vital. Rien de mieux alors que de faire une pause mais… ailleurs. Il faut tout faire pour savoir prendre le temps de partir, quitter la prison de nos routines. Une rencontre avec une personne hors du commun, une visite d’un haut site historique ou spirituel en France ou dans le monde, une expérience mystique ou apostolique, un éventement d’une joie ou d’une souffrance, ou tout simplement un changement d’entourage, tout cela peut nous arracher à une sorte de «stérilité» existentielle et nous remettre sur les rails d’une nouvelle vie. Il ne faut pas attendre une intervention céleste comme ce fut le cas de saint Pierre pour faire se briser les chaines de nos dépendances. Ceux qui ne peuvent malheureusement pas faire un tel déplacement physiquement doivent au moins effectuer leur voyage à travers les pages d’un livre ou en s’évadant avec un film, ou peut-être en entrant au pays des «mille et une prières...».

Si le pays de la prière nous était bien étranger jusqu’alors, il se peut que nous y découvrions des horizons nouveaux, capables de donner le goût du renouveau. Quoi qu’il en soit, cette expérience est souvent tellement unique et intime qu’en fin de compte elle ne peut être connue que de nous même et de Dieu. C’est alors seulement que chacun d’entre nous pourra paraphraser pour son compte la réflexion de saint Paul : «Même si tout le monde m’abandonne ; le Seigneur, lui, m’assiste.».

Puisse ce temps de ressourcement physique, psychologique et spirituel vous faire redécouvrir, chers Paroissiens, la Force libératrice de Dieu qui ne se trouve nulle part ailleurs qu’en vous-même. Quel que soit votre nom aujourd’hui, l’ange du Seigneur vous dit : «Lève toi vite, mets ta ceinture et tes sandales, mets ton manteau et suis-moi !».

Bonnes et fructueuses vacances à tous ! Rendez-vous en septembre… pour un nouveau départ !

Votre pasteur reconnaissant,

Père Robert Lorenc, curé